Catégories

Aller sur le site principal: laurierduvallon.com

Suivez-nous

    Par Voyages Laurier Du Vallon
    Éblouissement sur la mer Égée

    Éblouissement sur la mer Égée

    Rien ne s’apparente à l’idée de se laisser bercer sur la mer Égée. Sur le pont du navire, je respire le sel marin qui déjà active tous mes sens, me transportant dans un autre univers, le berceau de l’Antiquité. Tout autour, l’eau est d’un bleu turquoise parsemé de reflets indigo. J’ai du mal à contenir mon excitation, car je sais que dans moins de temps qu’il n’en faut, nous arriverons à Santorin, l’île paradisiaque de la Grèce aux yeux de la majorité des touristes, voire, même du Jet Set international.

    Par Louise Bourbonnais

    J’attendais ce moment, dès l’instant où j’ai embarqué sur un navire de luxe, depuis Athènes, la capitale. Comme la plupart d’entre nous, j’avais entendu parler de toutes les vertus associées à Santorin dont les paysages à couper le souffle, synonyme des cartes postales emblématiques de la Grèce.

    Regardant droit devant, posté à l’avant du navire, mon appareil photo à la main, tandis qu’une douce brise se fait sentir sur mon visage, j’entrevois à l’horizon un panorama hors du commun qui se dessine sous mes yeux. Des falaises de couleur ocre et brune avec quelque chose de blanc au sommet, semblable à de la neige. Un portrait surréaliste, une configuration unique. À mesure que le navire s’approche de Santorin, le point de vue s’éclaircit, se nuance et se concrétise. Ce qui pouvait paraître comme de la neige, est en fait l’architecture de maisons et des chapelles blanchies à la chaux, le tout d’un blanc immaculé. Puis, on distingue l’architecture si unique des maisonnettes blanches avec des dômes bleu azur.

    Un simple coup d’œil rapide autour de moi suffit pour constater que l’excitation est palpable parmi les croisiéristes qui se trouvent là, tout comme moi, émerveillés par ce panorama sans pareil se réjouissant par avance, de pouvoir enfin partir à la découverte de cette île prisée par un nombre croissant de touristes qui s’y rendent chaque année. Si la Grèce accueille plus ou moins 33 millions de visiteurs annuellement, Santorin, dont le nom est inspiré par Sainte Irène, reçoit, à elle seule, plus de sept millions de touristes.

    Bien que la petite île prisée ne fait que 80 km2, la visite s’annonce prometteuse. Déjà, l’archipel de Santorin compte au total cinq îles ce qui en fait un archipel au sens propre situé au sud même de l’archipel des Cyclades, situé dans le sud de la mer Égée, qui elle, compte plus de 200 îles et îlots dont seulement 24 sont habitées. Formant un cercle autour de l’île sacrée de Délos, c’est ainsi qu’on lui a donné le nom Cyclades.

    En débarquant sur le sol de Santorin, les yeux émerveillés, je balaie du regard l’étendue des lieux. Nous sommes au pied de Fira, le village principal, et d’une façon ou d’une autre, il faudra monter à son sommet à flanc de falaises à près de 200 mètres d’altitude. Sans hésiter, j’opte pour le téléphérique, la façon moderne d’accéder à cette bourgade typique de la Grèce. Certains croisiéristes tenteront d’utiliser le moyen de transport typique de l’île, soit d’accéder au sommet à dos d’âne, une expérience amusante, tandis que d’autres opteront pour gravir le sommet en utilisant les quelques centaines de marches.

    Au sommet, Fira fourmille de boutiques de souvenirs de chaque côté de ses ruelles sinueuses qui abondent de fleurs dégageant un doux parfum. Les commerces rappellent

    les bazars antiques, l’endroit idéal pour se procurer des souvenirs locaux. Mais si magasiner n’est pas votre truc, Santorin compte une abondance de choses à voir.

    D’emblée, on remarquera la vue spectaculaire sur les îles de l’archipel, un superbe contraste avec le bleu indigo de la mer, que l’on voudra très certainement immortaliser en photos.

    Aux amateurs de boîtes de nuit, Fira est l’endroit le plus populaire pour faire la fête à Santorin.

     

    Les incontournables

    Parmi les incontournables de Santorin figure le village pittoresque Oia, un peu plus calme que Fira, situé au nord de l’île. Là encore, se trouvent des maisons et des chapelles blanches, souvent avec des toits bleu azur. On y trouve un musée maritime où sont exposés de magnifiques aquarelles et photographies des navires d’époque.

    Oia est également l’endroit de prédilection pour admirer ses couchers de soleil réputés mondialement que l’on qualifie de très romantique. D’ailleurs, Santorin est également considéré comme l’une des destinations de choix en Grèce pour son romantisme. Plusieurs couples la choisissent pour leur voyage de noces. On compte de magnifiques hôtels à plusieurs endroits sur l’île.

    Kasimatis by La Perla est l’un des hôtels de choix pour un séjour romantique, destiné au couple seulement.

    Pour les amateurs d’histoire, on se rendra au sud de l’île pour y visiter le site archéologique d’Akrotiri. Certaines fouilles archéologiques ont permis d’y découvrir des vestiges d’une ville antique. Des peintures murales sublimes auraient aussi été découvertes.

    Monastères et chapelles d’une blancheur éblouissante, qui inspire les photographes venus de partout à travers le monde, ce compte par centaines. Parmi ceux à retenir, le Monastère du prophète Elias localisé au centre de l’île. Une partie de la véritable croix de Jésus s’y trouverait. En prime, une vue imprenable depuis son sommet à 576m d’altitude.

     

    Les plages

    Si l’envie de vous prélasser sur une plage vous séduit, rendez-vous à Red Beach au sud de l’île. C’est l’une des plus prisées de Santorin et la plus magnifique. La plage Perivolos est une autre option. Si vous aimez les bains de foule, optez pour la plage Perissa, où l’on trouve de l’animation surtout durant la haute saison. Ces deux dernières se trouvent également au sud. Si vous préférez la tranquillité, vous apprécierez davantage la plage Gialos Karteradou, une longue plage sur la côte est de l’île.

    Une excursion en catamaran peut également être organisé permettant de visiter les îles environnantes, notamment, Thirasia, Aspronissi, Néa Kameni et Paléa Kameni. Cette dernière permet un arrêt aux sources d’eaux chaudes thermales.

    Gastronomie

    Impossible de quitter l’île avant d’avoir dégusté l’un des vins populaires de Santorin. Quant à la gastronomie, elle est intéressante. Un peu partout, on y savoure de délicieux poissons frais. La cuisine est à base d’huile d’olive et les calmars sont délicieux. Les Mezedes, de petits amuse-gueules, les feuilletés aux épinards, la Moussaka et les brochettes Souvlaki sont des mets que l’on retrouve sur pratiquement toutes les tables.

    Pour un excellent repas, où l’on trouve une superbe terrasse, on opte pour Aroma Avlis, un restaurant raffiné typiquement grec.

    Avant de quitter Santorin, je fais un arrêt devant un magnifique point de vue, pour y poser un dernier regard. Je me surprends à rêver à ces insulaires qui vivent à un rythme différent du nôtre, comme s’ils savaient apprécier chaque instant qui défile devant eux. Si je suis prise par un brin de nostalgie, il me suffit de songer à demain, ma prochaine escale, pour retrouver le sourire, escale qui semble tout aussi prometteuse. Entre temps, je vais savourer la vie nocturne qu’offre le navire qui m’attend.

    Articles recommandés

    Laisser un commentaire

    Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs marqués d\'un astérisque (*) sont obligatoires.

    À propos

    Laurier Du Vallon
    Chez l’Explorateur, notre mission première est de vous faire découvrir de nouveaux horizons et de vous faire déguster les saveurs du Monde. L’Explorateur, c’est un concentré de rêves, d’idées, de divertissements et de trucs et astuces sur les voyages.

    Restons connectés

    ABONNEZ-VOUS À L’INFOLETTRE LAURIER DU VALLON!

    Recevez des nouvelles, des offres exclusives, des concours et plus encore!

    Suivez-nous

    Fil Instagram

    Catégories

    ×